Opel/Vauxhall rejoint le Groupe PSA

download-pdf
download-image
download-all
lun, 06/03/2017 - 07:30
(3079 Vues)


• Une transaction qui positionne le Groupe PSA à la deuxième place en Europe. Cette présence solide et équilibrée sur les marchés européens servira de socle à la croissance rentable du Groupe à l'international
• Création d'une coentreprise dans le financement automobile avec BNP Paribas pour soutenir le développement des marques Opel et Vauxhall
• Une opération de 2,2 milliards d'euros qui accélère la transformation de GM et crée de la valeur pour ses actionnaires grâce à une allocation disciplinée des capitaux

Détroit et Paris, le 6 mars 2017 – General Motors Co. (NYSE:GM) et PSA Group (Paris:UG) annoncent ce jour avoir conclu un accord aux termes duquel la filiale Opel/Vauxhall de GM et les opérations européennes de GM Financial rejoindront le Groupe PSA dans le cadre d'une transaction qui valorise ces activités respectivement à 1,3 milliard d'euros et 0,9 milliard d'euros.

Avec Opel/Vauxhall, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 17,7 milliards d'euros en 2016 , PSA deviendra le deuxième constructeur automobile européen, avec une part de marché de 17% .

Créer une base solide pour PSA en Europe pour supporter sa croissance rentable à l'international

« Nous sommes fiers d'unir nos forces à celles d’Opel/Vauxhall et nous nous engageons à poursuivre  le développement  de cette grande entreprise et à accélérer son rétablissement», a déclaré Carlos Tavares, Président du Directoire de PSA. « Nous saluons tout ce qui a été accompli par ses équipes talentueuses ainsi que les belles marques Opel et Vauxhall et l'héritage exceptionnel de l'entreprise. Nous comptons gérer PSA et Opel/Vauxhall en capitalisant sur leurs identités de marques respectives. Ayant déjà développé ensemble d’excellents modèles pour le marché européen, nous sommes persuadés qu'Opel/Vauxhall est le bon partenaire. Il s'agit pour nous d'un prolongement naturel de notre partenariat, et nous sommes impatients de passer à la vitesse supérieure. »« Nous sommes confiants dans l’accélération significative du redressement d'Opel/Vauxhall avec notre soutien, tout en respectant les engagements pris par GM envers les salariés d'Opel/Vauxhall », a poursuivi M. Tavares.


Accélérer la transformation de GM et créer de la valeur

« Nous sommes heureux d’avoir ensemble, nous GM, nos collègues d’Opel/Vauxhall et PSA, une nouvelle occasion d'accroître la performance à long terme de nos entreprises respectives en s'appuyant sur le succès de notre alliance », a déclaré Mary T. Barra, Présidente-directrice générale de GM.

« Pour GM, cela constitue une nouvelle grande étape dans le plan actuellement déployé pour améliorer notre performance et accélérer notre dynamique. Nous transformons notre société et atteignons des résultats records et durables pour nos actionnaires, grâce à l’allocation disciplinée de nos ressources en faveur d’investissements les plus rentables dans notre cœur d’activité automobiles et dans les nouvelles technologies, qui nous permettent de définir le futur de la mobilité individuelle.

« Nous sommes convaincus que ce nouveau chapitre permettra de renforcer davantage encore Opel et Vauxhall à long terme et nous nous réjouissons à l'idée de contribuer au succès futur et au potentiel de  création de valeur de PSA au travers de nos intérêts économiques communs et d’une une collaboration continue sur les projets actuels, mais aussi sur d’autres projets enthousiasmants à venir », a conclu Mme Barra.

Consolider chacune des deux sociétés sur le long terme

La transaction permettra à PSA de réaliser d'importantes économies d'échelle et de dégager des synergies dans les domaines des achats, de la production et de la R&D. Des synergies de 1,7 milliard d'euros par an sont attendues d'ici 2026 - dont une part significative devrait se matérialiser d'ici 2020 - et devraient contribuer à accélérer le redressement d'Opel/Vauxhall. En tirant profit du partenariat fructueux conclu avec GM, PSA attend qu’Opel/Vauxhall atteigne une marge opérationnelle courante  de 2 % d'ici 2020 et 6 % d'ici 2026, et génère un free cash-flow opérationnel positif  d'ici 2020.

PSA, avec BNP Paribas, acquerra également l'intégralité des activités européennes de GM Financial via une nouvelle coentreprise, détenue à parts égales, qui conservera comptablement la plate-forme et l'équipe européenne actuelle de GM Financial. D’un point de vue comptable, cette coentreprise sera consolidée en intégration globale par BNP Paribas et en mise en équivalence par PSA.

L'opération constitue une nouvelle étape dans les efforts actuellement déployés par GM pour transformer la société, qui a présenté trois années de performance record et de solides perspectives pour 2017, tout en redistribuant un part significative de capital à ses actionnaires. Cette opération renforcera le cœur d’activité de GM, permettra de se concentrer sur le développement continu des opportunités de business les plus rentables, y compris dans les technologies avancées qui révolutionneront le futur et créeront une valeur significative pour les actionnaires.

En améliorant immédiatement l’EBIT ajusté, la marge d’EBIT ajusté, son free cash-flow  ajusté pour l’activité automobile, et en dé-risquant son bilan, l'opération permettra à GM de réduire ses besoins en liquidité de 2 milliards de dollars, permettant ainsi d’accélérer les rachats d'actions, en fonction des conditions de marché.

GM sera également exposée au succès futur de l’entité combinée via sa détention de bons de souscription d’actions PSA. GM et PSA prévoient également de collaborer au déploiement de technologies liées à la voiture électrique. Par ailleurs, les accords existants de fourniture de certains modèles badgés Holden et Buick sont maintenus, tandis que PSA pourrait éventuellement s’approvisionner à long terme en systèmes de piles à combustible auprès de la coentreprise GM/Honda.

Scroll