Déclaration suite à la rencontre au Ministère fédéral allemand de l'Économie et de l'Énergie

download-pdf
download-image
download-all
mer, 05/04/2017 - 15:00
(1022 Vues)


Brigitte Zypries, Ministre fédérale allemande de l'Économie et de l'Énergie, a aujourd'hui présidé une réunion d'échanges sur l'acquisition d’Opel/Vauxhall par le Groupe PSA.

Cette séance réunissait les représentants du gouvernement fédéral allemand, des Lands, du syndicat des travailleurs de la métallurgie IG Metall, des Comités d'Entreprise d'Opel, ainsi que pour le Groupe PSA, Carlos Tavares, Président du Directoire et Olivier Bourges, Secrétaire Général.

Etaient également présents à cette réunion, le Secrétaire d'Etat Matthias Machnig, Marie-Luise Dreyer, Ministre-Président de Rhénanie-Palatinat, Bodo Ramelow, Ministre-Président du gouvernement de Thuringe, Tarek Al-Wazir, Ministre de l'Économie du Land de Hesse, Jörg Hofmann, Président du syndicat IG Metall, et Lothar Sorger, Adjoint au Responsable du Comité d'Entreprise d'Adam Opel AG.

Cette rencontre s'est déroulée dans une atmosphère constructive. Les participants ont exprimé que le rapprochement entre le Groupe PSA et Opel/Vauxhall offrirait aux deux parties des avantages significatifs.

M. Tavares a insisté sur les opportunités offertes par cette alliance, aussi bien pour le Groupe PSA que pour Opel/Vauxhall, et a démontré en quoi cette opération permettrait de créer un leader européen à la première ou deuxième marche du podium sur chacun des marchés clés.

Les participants ont ensuite abordé les thèmes suivants, qui revêtent une importance particulière pour la réussite de l'intégration d'Opel/Vauxhall au sein du Groupe PSA :

- Établir un dialogue basé sur la confiance et la transparence entre le management des deux entreprises, le Comité d’Entreprise d’Opel/Vauxhall, les organisations syndicales et les autres parties prenantes.

- Évaluer l'impact de l'acquisition potentielle d'Opel/Vauxhall par le Groupe PSA sur les accords en place, ainsi que sur les garanties en termes de protection des sites et des emplois. Le Groupe PSA a réaffirmé son engagement à respecter les accords existants en Europe.

- Poursuivre la gestion d’Opel/Vauxhall par le Groupe PSA, en tant qu’entreprise singulière avec les marques indépendantes

- Travailler ensemble avec organisations syndicales et les Comités d'Entreprise pour assurer la viabilité à long terme des marques Opel/Vauxhall, des sites de production et des centres R&D en Europe.


Mme la Ministre Zypries déclare : « Je suis très satisfaite des progrès que nous sommes parvenus à effectuer, dans l’intérêt des salariés d'Opel/Vauxhall. Je salue tout particulièrement l'engagement de M. Tavares à respecter les accords existants. Le gouvernement fédéral et les Lands continueront d’apporter leur soutien constructif au projet de fusion entre le Groupe PSA et Opel/Vauxhall ».

Carlos Tavares déclare : « Cette réunion m’a permis d'insister sur l'ambition du Groupe PSA, de faire de la qualité des relations avec les représentants des salariés, la clé de la réussite de l'entreprise ».

Jörg Hofmann  déclare : « Le syndicat IG Metall souhaite que M. Tavares travaille avec GM pour s’assurer que toutes les exigences légales soient respectées, et que les conventions collectives existantes puissent continuer d’être appliquées et remplies »

Lothar Sorger déclare : « Dès que les conditions juridiques le permettront, nous nous sommes mis d'accord avec M. Tavares pour que IG Metall, le Comité d’Entreprise d’Opel, et les Directions du Groupe PSA et d'Opel, se rencontrent pour échanger sur l’avenir d'Opel ».

Les différents participants à la réunion ont confirmé leur souhait de préserver un dialogue ouvert et constructif dans l’intérêt d'Opel et de ses salariés et ont accepté de se rencontrer à nouveau.

Scroll