Accord salarial chez PSA Peugeot Citroën

download-pdf
download-image
download-all
ven, 18/01/2008 - 01:00
(507 Vues)
Accord salarial chez PSA Peugeot Citroën

Accord salarial chez PSA Peugeot Citroën

Un nouvel accord salarial a été signé ce jour, entre la direction de PSA Peugeot Citroën et les syndicats CFDT, CFE/CGC, FO et GSEA pour le périmètre de la division automobile.
Compte tenu de l’environnement économique, cet accord donne la priorité au pouvoir d’achat des salariés en privilégiant les augmentations générales.

Il prévoit :

  • une Augmentation Générale de 2,4 % avec un minimum de 40 euros, soit + 3,04 % pour le salaire minimum de base, à effet au 1er janvier 2008 ;
  • un budget d’augmentations individuelles et promotions (hors ancienneté) équivalent à 1% ;
  • la Rémunération Minimale Annuelle Garantie (RMAG) est portée à 19.750 euros pour un salarié à temps plein.

L’accord prévoit également l’intégration d’un certain nombre de primes dans le salaire de base, apportant ainsi des garanties aux salariés en cas d’aléas dans leur parcours de carrière. De ce fait, compte tenu des intégrations et de l’augmentation générale, le salaire de base minimum mensuel d’un ouvrier polyvalent passe de 1.316 euros à 1.428 euros, soit + 8,51 %.

Les autres primes sont augmentées de 1,5 %, les primes transport de 2,4 %.

Afin de valoriser la fonction de Responsable d’Unité (Agent de Maitrise) et son rôle clé dans le management des équipes et du processus industriel, tout salarié nommé à cette fonction bénéficiera d’une augmentation minimale du salaire de base de 800 euros annuels.

De plus, en 2008, 6.580 ouvriers professionnels et plus de 4.000 ouvriers polyvalents seront promus, au titre des accords de classification professionnelle signés en 2005 et 2007 avec 5 organisations syndicales.

Par ailleurs, la Direction a proposé d’ouvrir rapidement des négociations sur la création d’une complémentaire santé pour l’ensemble des ouvriers et ETAM et sur l’adaptation de la monétisation des jours RTT non utilisés (en place depuis 2005), au regard de la nouvelle législation.

Jean-Luc Vergne, Directeur des Ressources Humaines, a souligné : « pour la 9ème année consécutive, le dialogue social au sein de l’entreprise a permis de conclure un accord salarial. Dans un contexte encore difficile pour l’entreprise, cet accord maintient la politique salariale du groupe en assurant un gain de pouvoir d’achat à tous les ouvriers et ETAM, et permet de poursuivre les évolutions de carrière dans le cadre des accords sur l’évolution professionnelle des ouvriers ».

Scroll