Comité Central d’entreprise

download-pdf
download-image
download-all
mar, 15/01/2008 - 01:00
(453 Vues)
Comité Central d’entrepriseLe Comité Central d’Entreprise s’est réuni en séance extraordinaire le 15 janvier 2008.

Le Comité Central d’Entreprise s’est réuni en séance extraordinaire le 15 janvier 2008.

Le projet d’information et de consultation du CCE consiste à maintenir des mesures incitatives au départ prévues dans le Plan de Redéploiement des Emplois de 2007, pour un millier d’Ouvriers Professionnels volontaires d’Asnières, Aulnay, Metz-Borny, Mulhouse et Rennes où une centaine d’Etam seront également concernés.

Le dispositif d’adaptation des effectifs et d’accompagnement social retenu consiste à ne pas remplacer les départs en retraite et les départs volontaires, et à aider les salariés qui souhaitent effectuer une mobilité interne ou externe, notamment par le biais d’aides personnalisées ou d’incitations financières. Les cellules emploi-mobilité, mises en place en 2007, seront maintenues sur ces sites pour accompagner les salariés dans leur reconversion à l’extérieur, ou en priorité, à l’intérieur du groupe.

Cette réunion a également permis d’effectuer le bilan définitif du Plan de Redéploiement des Emplois et des Compétences déployé en 2007. Ce plan, mis en place « sans plan social » avec licenciements, sans préretraite, uniquement sur la base du volontariat, a permis le départ de plus de 5.600 collaborateurs. Ceux-ci, avec l’aide de PSA Peugeot Citroën, ont pu retrouver un emploi à l’extérieur, créer ou reprendre une entreprise, ou partir en retraite.

Toutefois, le maintien de certaines mesures incitatives au départ est encore nécessaire, essentiellement pour la catégorie des ouvriers professionnels, excédentaire sur ces sites, du fait de l’arrêt de certaines activités et de l’évolution des organisations et des processus industriels.

Le dispositif sera applicable au 1er semestre 2008.

Les élus n’ont pas souhaité émettre d’avis sur les motifs économiques du projet mais ont émis un avis favorable sur le dispositif d’adaptation des effectifs issu de l’accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC).

Pour Jean-Luc Vergne, Directeur des Ressources Humaines et Président du Comité Central d’Entreprise : « Conformément à l’engagement de Responsabilité Sociale de l’Entreprise, ce projet sera conduit dans le cadre du dialogue social, dans le même esprit que le Plan de Redéploiement des Emplois de 2007, avec la volonté de ne laisser aucun salarié seul face à son problème d’emploi ».

Scroll