Le Groupe PSA optimise son dispositif industriel en Europe

download-pdf
download-image
download-all
mer, 21/03/2018 - 12:30


•    Amélioration de la performance du dispositif industriel des chaines de traction afin de couvrir les besoins des futurs modèles Opel/Vauxhall produits sur les plateformes du Groupe PSA
•    Préparation des sites de production aux évolutions de mix moteurs thermiques et à la montée en puissance de l’électrification
•    Localisation en France de la production de boites de vitesses automatiques, en réponse aux attentes des clients

Afin d’accélérer son développement et d’améliorer sa compétitivité en Europe, le Groupe a décidé :
-    d’accroitre l’agilité de l’outil industriel en produisant les composants le plus près possible des sites de production de véhicules,
-    d’adapter sa production aux attentes des clients en prenant en compte les évolutions technologiques et énergétiques.
Ces évolutions représentent également une opportunité d’ajuster les capacités de production de moteurs du Groupe, dans la mesure où les modèles Opel/Vauxhall sont progressivement fabriqués sur des plateformes du Groupe PSA, embarquant des moteurs et technologies du Groupe PSA.


A partir de ces éléments, le Groupe décide 3 évolutions :
-    L’accroissement de sa production de moteurs essence 3 cylindres Turbo PureTech - récompensé 3 fois de suite « moteur de l’année » de sa catégorie - au plus près des sites de production de véhicules. En complément d’un doublement de la capacité de production en France, par rapport à 2016, déjà en cours sur les sites de Douvrin et de Trémery, les moteurs essence PureTech seront aussi produits à Tychy (Pologne) et Szentgotthárd (Hongrie), à partir de 2019.
-    L’accroissement à partir de 2019 de la production de boites de vitesses, avec la fabrication sous licence d’une boite de vitesses automatique à Valenciennes (France), grâce à un partenariat stratégique avec AISIN, qui atteindra son plein potentiel d’ici 2020. Jusqu’à présent, ce composant était importé du Japon et de Chine. Le Groupe investira aussi pour produire davantage de boîte de vitesses mécanique « ML » à Metz (France) et « MB6 » à Aspern (Autriche), notamment pour équiper ses véhicules haut de gamme et utilitaires et servir les besoins croissants liés à la production de véhicules Opel/Vauxhall.
-    La préparation de l’usine Trémery (France) à la production de moteurs électriques en France à partir de 2019, avant une accélération à partir de 2021, grâce à une joint-venture avec Nidec. Cette production servira la montée en puissance de l’électrification puisque 100% de la gamme de véhicules du Groupe présentera une offre électrifiée à horizon 2025.

Ces affectations de production se feront dans le respect des engagements de l’accord Nouvel Elan pour la Croissance signé en juillet 2016 par 5 organisations syndicales sur 6. Ce schéma industriel tient également compte de ce qui a été présenté aux partenaires sociaux dans le cadre du plan de performance PACE! d’Opel/Vauxhall.

Yann Vincent Directeur Industriel et Supply Chain du Groupe PSA déclare : « Ce qui fera la différence, ce sera notre agilité pour préparer notre organisation industrielle à produire des composants qui prennent en compte les besoins des clients et les évolutions énergétiques, créant ainsi les conditions d’un avenir durable grâce à l’amélioration de notre performance. Les 15 usines mécaniques et brut du Groupe PSA en Europe, localisées en France, Allemagne, en Autriche, en Hongrie et en Pologne sont impatientes d’offrir la meilleure qualité et performance à nos clients dans la production de chaque composant. »

 

Scroll