Face à la crise, adoption du plan de départs volontaires par le CCE

download-pdf
download-image
download-all
mar, 02/12/2008 - 01:00
Face à la crise, adoption du plan de départs volontaires par le CCE

Face à la crise, adoption du plan de départs volontaires par le CCE

Le Comité Central d’Entreprise s’est réuni en séance extraordinaire le 2 décembre sur le projet de redéploiement des emplois et des compétences de la division automobile en France.

Il s’agit de mesures d’urgence pour réagir à la crise qui frappe brutalement l’industrie automobile.

Le dispositif retenu porte sur 3.550 emplois de structures, dans tous les sites et toutes les directions du groupe. Il comprend des mesures incitatives fondées sur le volontariat, et consiste principalement à accélérer des départs qui auraient eu lieu dans les mois ou années futures : départs en retraite à taux plein, créations d’entreprises, congé de reconversion professionnelle... Des cellules emploi-mobilité seront mises en place sur chaque site pour proposer aux salariés volontaires des emplois tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du groupe.

Sur le site de Rennes, particulièrement touché par une baisse d’environ 30 % des ventes de voitures de moyen et haut de gamme, 900 ouvriers de main d’oeuvre directe se verront proposer un redéploiement sur d’autres sites du groupe.

Les élus n’ont pas souhaité émettre d’avis sur les motifs économiques du projet mais ont émis, à l’unanimité, un avis favorable sur les mesures sociales issues de l’accord sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC), signé avec 5 organisations syndicales en mars 2007.

Les principales mesures portent sur :

  • 4 types d’aides ouvertes à tous les salariés : aide aux départs à la retraite à taux plein, aide au congé longue durée, actions en faveur de la mobilité interne, aide aux projets professionnels à l’international.
  • 2 types d’aides ouvertes à tous, sauf à certains métiers comme les ouvriers de main d’oeuvre directe ou quelques métiers spécifiques pour lesquels le remplacement devrait être assuré nombre pour nombre : aide à la création ou à la reprise d’entreprise et congé de reconversion professionnelle.
  • Enfin, deux dispositions supplémentaires s’appliquent aux salariés de Rennes et aux Ouvriers Professionnels de tous les sites : aide aux projets personnels et congé de reclassement.
Scroll