PSA Peugeot Citroën éco-conçoit ses voitures : 20% de matériaux « verts » en 2011

download-pdf
download-image
download-all
jeu, 08/10/2009 - 02:00
PSA Peugeot Citroën éco-conçoit ses voitures : 20% de matériaux « verts » en 2011

PSA Peugeot Citroën éco-conçoit ses voitures : 20% de matériaux « verts » en 2011

PSA Peugeot Citroën présente l’avancement de son plan matériaux verts destiné à limiter l’empreinte environnementale des véhicules du groupe tout au long de leur vie.

Le groupe s’est fixé un objectif ambitieux lié à l’éco-conception : atteindre 20% de matériaux verts dans les polymères des voitures dès 2011. Une voiture est constituée de 70% de métaux, déjà bien recyclés, de 5% de matériaux divers (verre,…), de 5% de fluides et le reste de matières plastiques (polymères).

Les matériaux verts regroupent les fibres naturelles (lin, chanvre…), les matériaux recyclés non métalliques et les biomatériaux (matériaux non issus de la pétrochimie mais de ressources renouvelables). Leur utilisation permet de réduire celle des plastiques d’origine fossile pour favoriser les matières premières d’origine renouvelable, d’alléger certaines pièces, de réduire les émissions de C02 de la filière de production des plastiques et de favoriser la filière de recyclage des matières plastiques.

Face à la raréfaction des ressources de la planète, optimiser l’utilisation des ressources de la planète est une nécessité. La fin de vie des véhicules est donc préparée dès la conception en favorisant la recyclabilité pour réduire l’impact potentiel des véhicules hors d’usage. 85% minimum de la masse du véhicule peut être réutilisé ou recyclé, et 10% supplémentaires se prêtent à une valorisation énergétique.

Lancé en 2008, le plan d’actions de PSA Peugeot Citroën a la particularité de concerner tous les véhicules du groupe et les trois familles de matériaux verts. Chaque projet véhicule doit contenir une part croissante de matériaux verts. La démarche concerne aussi les véhicules existant sur lesquels on intègre des matériaux verts en vie série. Les équipes travaillent en étroite collaboration avec les fournisseurs afin de sélectionner ces nouveaux matériaux.

Ce travail permet également de dynamiser la filière des matériaux recyclés. Encore au stade de la recherche automobile, le thème des biomatériaux est traité au travers de partenariats scientifiques au sein de pôles de compétitivité avec des laboratoires publics, des chimistes et des équipementiers. Ces partenariats ont pour but d’accélérer les applications automobiles de ces matériaux.

Scroll