Développement et industrialisation d’un moteur essence 1l

download-pdf
download-image
download-all
jeu, 24/04/2008 - 02:00
Développement et industrialisation d’un moteur essence 1lObjectif : véhicules à moins de 100 g de CO2 / kmConstruction de 2 unités de productionCréation de 500 emplois sur le site de Trémery (Lorraine) et recherche d’un site en Europe de l’Est

PSA Peugeot Citroën a décidé de développer une nouvelle famille de moteurs essence 1 litre 3 cylindres dont la puissance ira de 70 à 100 CV. Ce moteur apportera une réduction très significative des consommations et des émissions de CO2 permettant au groupe, leader aujourd’hui des véhicules à basse émissions de CO2, de maintenir ou conforter son avantage compétitif. L’objectif est de proposer sur le marché des véhicules dont le niveau d’émissions de CO2 sera inférieur à 100g/km sans technologie additionnelle. Deux unités de production extrêmement compétitives seront installées, l’une en France et l’autre en Europe de l’Est.

La première unité, d’une capacité de 600 000 moteurs par an, sera opérationnelle à partir de 2011. Elle sera installée en France sur le site PSA Peugeot Citroën de Trémery et permettra la création de plus de 500 emplois. En 2007, l’usine de Trémery, située à 15 km de Metz, a produit 1,74 million de moteurs. Depuis sa création en 1979, cette usine de 4 100 salariés, une des plus performantes au monde, a produit plus de 30 millions de moteurs.

Une seconde unité sera installée en Europe de l’Est à l’horizon 2012. Afin de trouver le meilleur lieu d’implantation de cette usine de moteurs supplémentaire, PSA Peugeot Citroën a démarré une prospection dans plusieurs pays de cette région. Le choix interviendra au milieu de cette année.

Avec ce nouveau site industriel en Europe de l’Est, le groupe se renforcera dans cette zone géographique. Ce site sera un appui supplémentaire à son offensive commerciale dans la zone aux côtés des sites de Slovaquie (Trnava), République tchèque (Kolin) et de Turquie (Bursa).

Scroll