Ventes mondiales à 1 860 000 unités, en hausse de 0,2%

download-pdf
download-image
download-all
mar, 12/07/2011 - 02:00
Ventes mondiales à 1 860 000 unités, en hausse de 0,2%Ventes de véhicules montés en croissance de 2,1%

Ventes mondiales à 1 860 000 unités, en hausse de 0,2%
Ventes de véhicules montés en croissance de 2,1%

Faits marquants du 1er semestre 2011 :

  • Ventes de véhicules et éléments détachés à 1 860 000 unités, en hausse de +0,2%
  • Part de marché en Europe* à 13,9%
  • Progression de la part des ventes hors Europe à 38%
  • Part des ventes de véhicules Premium** en croissance, à 17%
  • Succès des lancements de la Peugeot 508 et de la Citroën DS4
  • Confirmation des succès de la Peugeot RCZ et des Citroën DS3 et C4
  • Poursuite de la baisse des émissions moyennes des véhicules à 129g CO2/km contre 132g/km en 2010

* Europe : UE + AELE + Croatie
** Les véhicules Premium offrent un niveau de prestations automobiles référents dans leur segment (plaisir de conduite, sécurité, qualité de finition, connectivité, confort,...) et regroupent les modèles distinctifs des segments A, B et C (Peugeot 207CC, 308CC, RCZ, 3008 et Citroën DS3, DS4) et les modèles des segments D et E (Peugeot 508, 407, 4007 et Citroën C5, C6, C-CROSSER).

Le 1er semestre 2011 a été marqué par une progression de 6% des marchés automobiles mondiaux. La croissance a été une nouvelle fois tirée par le marché VP en Chine
(+10%), et les marchés VP+VUL en Amérique Latine (+13%) et Russie (+57%). En Europe, le marché VP+VUL est en baisse (-0,8%) avec des évolutions fortement contrastées, témoignant d’un environnement commercial toujours difficile dans certains pays :

  • -25% en Espagne
  • -12% en Italie
  • -4% en Royaume-Uni
  • +2% en France
  • +11% en Allemagne
  • +2% dans les pays d’Europe Centrale et Orientale.

Dans cet environnement, avec 1 860 000 véhicules montés et ensembles d’éléments détachés vendus dans le monde au 1er semestre 2011, les ventes de PSA Peugeot Citroën progressent de 0,2%.

Les ventes de véhicules montés s’établissent à 1 652 000 unités (+2,1%). Quant à celles d’éléments détachés, elles s’élèvent à 208 000 unités (-12,7%), après une année de haut niveau historique en 2010 avec 238 000 unités.

Jean-Marc Gales, Directeur Général des Marques, déclare :
«Notre développement repose sur des bases solides : une image de marque renforcée pour chacune de nos deux marques, Peugeot et Citroën, des succès commerciaux pour tous nos nouveaux lancements et une accélération de nos ventes hors d’Europe. Notre stratégie de montée en gamme porte ses fruits. Nous allons l’amplifier avec les prochains lancements de la Peugeot 3008 HYbrid4, le premier hybride diesel au monde, et de la Citroën DS5, nouvelle étape du développement de la ligne DS. »

Une part de marché en Europe à 13,9%

Sur le semestre, le mix marché défavorable pour le Groupe a induit une diminution de sa part de marché. En effet, les marchés traditionnellement porteurs pour les marques Citroën et Peugeot, impactés par la sortie définitive des dispositifs de primes à la casse, sont en faible évolution (France : +2%) ou en forte baisse (Espagne : -25% - Italie : -12%). En revanche, le marché allemand progresse de 11%.
Par ailleurs, les perturbations liées aux difficultés de livraison de composants électroniques produits au Japon ont allongé les délais de livraison de certains modèles et retardé les immatriculations.

Dans un marché européen VP+VUL en baisse de 0,8% sur le 1er semestre, les immatriculations de PSA Peugeot Citroën s’établissent à 1 150 000 unités, en baisse de 5,3%. La part de marché du Groupe s’établit à 13,9%, après 14,2% en 2010.

Le marché VP est en baisse de 1,9%. Le marché VUL s’établit quant à lui en hausse de 8,7%. Avec une part de marché de 21,3%, le Groupe conserve son leadership sur ce marché.

Une nouvelle progression de la part des ventes hors d’Europe à 38%

Au 1er semestre 2011, la part des ventes hors d’Europe s’établit à 38% contre 24% au S1 2007, 29% au S1 2008, 33% au S1 2009 et 35% au S1 2010.
Le Groupe confirme son objectif de réaliser 50% des ventes hors d’Europe en 2015.

Chine : la croissance du marché reste soutenue
Dans un marché VP en hausse de 10%, les ventes du Groupe progressent de 10,2%, grâce entre autres aux bons résultats de la Peugeot 408. La part de marché du Groupe est à 3,2%. Le Groupe attend la prochaine approbation des autorités chinoises au sujet de la création de CAPSA, 2ème joint-venture du Groupe, avec Changan Automotive Group.

Amérique Latine: record de croissance
Dans un marché en hausse de 13%, les ventes du Groupe progressent de 21,7%, enregistrant ainsi un record de ventes pour la période. La part de marché du Groupe progresse à 5,9% (+0,6 point). Ces bons résultats s’expliquent par la nouvelle stratégie commerciale adoptée en Amérique latine et par l’arrivée de nouveaux véhicules produits localement et adaptés aux demandes des consommateurs de la région : la Peugeot 408 et la Citroën C3 Aircross.

Russie : un rythme de croissance des ventes plus fort que celui du marché
Dans un marché en hausse de 57% au 1er semestre, les ventes du Groupe s’établissent à 35 400 unités (+65,5%). La part de marché est en hausse de 0,2 point à 2,7% contre 2,5% sur les six premiers mois de 2010. La Peugeot 308 et la Citroën C4, assemblées localement, ont particulièrement contribué à ces bons résultats. Le développement du site de Kaluga se poursuit avec l'assemblage de deux nouveaux modèles, la nouvelle Citroën C4 en juin et la Peugeot 308 restylée en juillet.

La croissance des ventes de véhicules Premium se confirme

Sur l’ensemble de ses zones de développement, la stratégie commerciale de PSA Peugeot Citroën vise à renforcer la montée en gamme des marques Citroën et Peugeot.

Cette montée en gamme s’est poursuivie au premier semestre 2011 avec une hausse de la part des ventes de véhicules Premium qui s’établit à 17%, contre 14% au premier semestre 2010. Ces véhicules Premium offrent un niveau de prestations automobiles référent dans leur segment (plaisir de conduite, sécurité, qualité de finition, connectivité, confort,...) et regroupent les modèles distinctifs des segments A, B et C (Peugeot 207CC, 308CC, RCZ, 3008 et Citroën DS3, DS4) et les modèles des segments D et E (Peugeot 508, 407, 4007 et Citroën C5, C6, C-CROSSER).

La montée en gamme de Peugeot et de Citroën continuera au deuxième semestre 2011 grâce au succès du lancement de la Peugeot 508, dont les commandes sont supérieures à 45 000 unités, la montée en puissance de la Citroën DS4 lancée en mai dernier, et les lancements des nouveaux modèles prévus au second semestre : la Peugeot 3008 HYbrid4, 1er véhicule hybride diesel au monde, et la Citroën DS5.

Par ailleurs, l’amélioration du mix des ventes du Groupe se confirme aussi avec l’augmentation du poids des segments C et D qui représentent sur le premier semestre 42% des ventes du Groupe contre 39% au premier semestre 2010 et 36% au premier semestre 2009. Le poids des segments A et B est en baisse et représente 40% au premier semestre 2011 contre 44% en 2010.

La réduction des émissions moyennes de CO2 des véhicules du Groupe se poursuit avec 129g CO2 /km au premier semestre 2011

Au premier semestre 2011, les émissions moyennes s’établissent à 129g de CO2 / km contre 132g en 2010.
La généralisation de la 2ème génération du Stop & Start e-HDI sur huit modèles, les Citroën C3, DS3, C4, C4 Picasso et C5 et les Peugeot 308, 3008 et 508, ainsi que la montée en puissance des véhicules électriques, les Peugeot i0n et Citroën C-ZERO, ont contribué à cette nouvelle réduction.

Au premier semestre, la part des véhicules émettant moins de 110 g s’établit à 27% contre 22,4% au premier semestre 2010. La part de ceux émettant moins de 121g s’établit quant à elle à 42% contre 40,4% au premier semestre 2010.

Le Groupe confirme son avance en matière d’innovation, notamment sur l’hybridation, avec le lancement au second semestre de la 3008 HYbrid 4 diesel, une motorisation qui équipera ultérieurement la Peugeot 508 et la Citroën DS5.

Scroll